lundi 21 avril 2008

"La honte ne tue pas"

15h30, Bö est tout seul depuis 14h15 dans le bureau. "Tiens, j'vais en profiter pour m'écouter de la musique !".

Je cherche dans la sacoche de mon ordinateur portable mes écouteurs. Je sors mes précieux diffuseurs d'ondes, les branche sur la sortie audio et les insère délicatement dans mes oreilles de lutins. "Bon... j'me mets quoi ? Ah YES ! J'ai le dernier des Kooks" (ndlr : "Konk", Leur Myspace).

"Rho toujours sympa leur musique ! ça balance !"...

Oui Bö... ça balance tellement que toi aussi. On dirai presque un mec en pleine crise d'épilepsie...

C'est a ce moment là, comme d'habitude, qu'une personne qui a perdu son chemin dans les locaux vient pour me demander où est Philippe, une personne travaillant sur le bureau voisin...

Bien sur, je reste concentré sur la musique... mêlant les demandes du pauvre quémandeur qui se tient juste derrière moi à la voix du chanteur. Il me tapote l'épaule. J'opte inconsciemment pour le léger sursaut qui accompagne la surprise de ne plus me sentir seul...

Lui, sourire large : "Vous savez où est Monsieur X ?"
Moi, tout couillon : "Heu... Non désolé..."
Lui, sourire encore plus large : "Pas grave, bonne continuation !"
Moi, portant le poids de la honte : "Heu... oui, merci....".

Demain sera sans musique...

1 commentaire:

TheCélinette a dit…

Et il ne t'a même pas demandé ce que tu écoutais ? Le gougeat ;)