jeudi 27 mai 2010

Ça ne colle plus avec Hector...

Je le clame souvent, comme une revanche sur les dizaines de personnes ne pouvant considérer qu'un "grand gamin de 24 ans" puisse "encore jouer aux jeux vidéo" : Le jeux vidéo est un Art. Grand bien nous en face, à nous joueurs, d'être finalement sur le chemin de la reconnaissance. Grâce à tout ce mic mac, les chiffres liés à la production s'envolent ( env. 100 millions de dollars pour le dernier né de Rockstar ), le casual se porte on ne peut mieux (la Wii), le rétro gaming se refait une jeunesse (Xbox live Arcade, PSN, Wii Store, ...) et cerise sur le gâteau, certains jeux n'hésitent pas à s'autoproclamer indispensables - à tord ou à raison - en livrant plusieurs versions de leurs réalisations : les fameuses éditions "Collector", "Prestige" ou encore "Deluxe".



Une bonne initiative ? Oui et non...

Commençons facilement : la plupart des joueurs ayant tendances à être Geek sur les bord, proposer de telles versions déclenche généralement une envie d'achat compulsif à la satisfaction complètement narcissique mais ô combien jouissive. Oui, mes derniers mois mon coutés chers :] . À Titre de comparaison, c'est offrir au mélomane des pistes "Live" ou exclusives - le dernier Gorillaz en est un élégant exemple - ou bien encore, appâter le cinéphile avec les "Director's cut" contenant 10 mn de film supplémentaire, généralement aussi culte que le dernier Twilight : seul le fan s'en réjouit ! Du beau monde pour qui le souhaite donc. Oui mais voilà, non content de payer nos galettes à un prix affolant ( un jeu tourne aux alentours de 70€, sauf pour les malins de l'import ), nos Collector de gamers sont bien souvent, au choix, trop cher ou inutile, si ce n'est les deux... ( Quelqu'un à dit Resident Evil 5 ? ).



Ma dernière déception ? Red Dead Redemption. Le contenu est aussi ridicule que le jeu est bon ! Trois contenus In Game, soit 3 objets qui auraient largement pu être intégré au jeu, et la bande originale du jeu... ( tenez vous bien, asseyez vous, ... ) ... en téléchargement ! Je vous laisse regarder par vous même le prix que coute un CD en achat groupé de nos jours... Honteux ? Oui. Ridicule ? Clairement. Alors soit, peut être n'aurais je pas été aussi déçu si les bons petits gars de chez Remedy ne m'avaient concocté une aussi bonne version Collector pour 5 malheureux euros de plus une petite semaine auparavant, mais c'est une preuve en plus, s'il y en avait besoin, qu'un contenu honorable est à la porté de tous. Pourquoi tout ces contenus téléchargeables ?! Oui la dernière génération de console est plus que jamais connectée à Internet, Oui cela permet de patcher les jeux, Oui cela permet d'avoir un contenu supplémentaire plusieurs mois après, mais ce qui devait être un bonus logique, réjouissant et gratuit se retrouve dorénavant fourni aux plus offrant. Une logique commerciale sans passion qui reflète l'énormité du gain à récolter sur les prochaines années.



Finalement, derrière ce point particulier, "Bébé Jeux Vidéo" ne traverserait il pas sa crise d'adolescence ? Pire "Papa et Maman" ne seraient ils pas de mauvaise éducation ? ...

3 commentaires:

Aurélien a dit…

A nous, joueurs, de ne pas payer ces DLC dégueulasses .| (lire "point barre" xD)
La dernière warpzone de jv.tv explique tout ça très bien:
http://www.jeuxvideo.tv/video/warpzone-l-emission-de-jeuxvideo-fr.html#view:323712

L'arrivé des codes à usage unique est un procédé qu'il faut tout de suite boycotter (les grands éditeurs tentent de tuer les boutiques spécialisées par la dématérialisation et maintenant par les codes à usages uniques)

a dit…

En ce qui me concerne mon cher Toto je suis d'avis mitigé sur ces DLC. Dans l'absolu et à la vue de la tournure que cela prend, je te rejoins complètement ! Un exemple récent en tête : le 1er DLC de Bioshock 2... qui était déjà présent sur le CD ! Honteux ! Le genre de comportement dont a beaucoup de mal à distinguer les retombés (forcément les joueurs étant déçu, l'achat "de masse" ne prendra pas). Celui-ci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres : Assassin's Creed, Prince of Persia, Call of Duty, ... sont tout autant à bannir de nos disques durs !

Or ! Je dois avouer avoir totalement craquer sur certain d'entre eux, mais ceux dont la légitimité me semblait prouvé. Le meilleur exemple (l'unique ?) qui me vient à l'esprit : GTA IV. Lorsque j'ai lancé "The Lost and Damned" (et après quelques heures de jeu) je me suis rendu compte à quel point Rockstar avait pouponner celui-ci. Un vrai plus pour moi ! Réellement ! C'est ce genre de DLC que j'aimerais trouver, débordant sur les marchés onlines des différentes consoles. Et si les moyens ne permettent pas à chaque entreprise de fournir de tel ajouts à leur, QU'ILS N'EN FASSENT PAS !

Je suis donc, en majorité ton opinion :)

PS : Merci de participer ;) et merci pour le "point barre" ! ^^

Jonathan a dit…

Bonjour,

Je n'ai pas trouvé sur ton blog le moyen de te contacter directement. Pourrais-tu me communiquer une adresse email où je puisse le faire ? Tu peux me répondre à l'adresse community-games@widgetbooster.com

Merci, bonne journée ! :)